Sex.com devient le TikTok du porno

0
261

Il y a quelques mois, on s’interrogeait sur l’avenir de la pornographie après l’affaire PornHub. Le business serait-il en train de devenir plus mature et plus éthique ? C’est en tout cas le sentiment que l’on a quand on voit comment certaines plateformes évoluent. Opportunisme ou réelle évolution, nous avons voulu nous arrêter un moment sur le cas de sex.com qui a longtemps été un hébergeur de contenus volés ici et là et qui a amorcé sa transformation il y a peu.

sex.com

Un domaine premium

Le nom de domaine sex.com est aussi vieux qu’Internet, sa création remonte à 1995 et a connu plusieurs formes en fonction de ses propriétaires et des modes du moment. Valorisé à 16 millions de dollars en 2006, son premier propriétaire, Gary Kremen, avait alors fait une très bonne affaire. Ce site aura donc eu plusieurs vies jusqu’en 2010 où il aura été remis aux enchères par un fond d’investissement qui finira par se rétracter. Je ne vous cacherais pas qu’on n’a pas trop suivi l’affaire tant c’est une histoire de gros sous et de rebondissements en tout genre. Toujours est-il que pendant quelques années, c’était une plateforme d’hébergement d’images, de GIF et de vidéos. Bien entendu, il s’agissait de contenus volés un peu partout. Un modèle pas tellement tenable de nos jours et il devenait nécessaire de faire évoluer cette plateforme qui se doit de trouver sa rentabilité.

De manière générale, les domaines premiums sont très souvent mal exploités par des sociétés qui mettent de l’argent sur la table sans réellement comprendre l’industrie et se contentent de suivre le mouvement. Sex.com est un bon exemple et quand on regarde un peu l’historique on réalise qu’il a d’abord été une page avec des liens d’affiliations, un annuaire et j’en passe. Concrètement ce domaine n’a jamais été pleinement utilisé de manière sérieuse. C’est totalement par hasard, au détour d’une discussion, que nous sommes allés faire un tour sur ce site pour voir où il en était. Surprise, il a totalement changé et propose désormais quelque chose de très moderne. Un savant mélange de TikTok et d’OnlyFans. Totalement dans l’air du temps, on a voulu explorer un peu plus ce nouveau réseau social pour adultes qui semble très prometteur.

Un TikTok sans censure ?

S’il y a beaucoup de performers qui tentent de percer sur TikTok, dans la pratique ça n’est pas du tout évident. Même en se tenant à carreau sur la plateforme chinoise, on a vite fait de se faire bannir à cause des multiples signalements d’une communauté pas très ouverte. Si OnlyFans a un petit quelque chose de Twitter, Sex.com quant à lui a clairement copié le concept de TikTok. A un moment où on s’interroge justement sur l’avenir d’OnlyFans, un tel service tombe à point nommé.

Sur le principe, le fonctionnement est exactement le même que TikTok, les créateurs publient de courtes vidéos et la communauté peut commenter et liker les publications. En terme d’édition vidéo, on y retrouve pas toutes les mêmes options et les filtres que l’on pourrait espérer car il s’agit là d’une application web. Il faudra donc préparer ses vidéos en amont avant de les uploader sur le service. La principale différence avec « l’original » réside dans son modèle économique puisque les utilisateurs peuvent envoyer des tips ou prendre des abonnements mensuels de leurs performers préférés·ées. On ne va pas se mentir, on sent bien que malgré ses airs de copie, il semble y avoir un modèle économique plutôt solide derrière.

Petit ombre au tableau, il est assez rare que ces « domaines premiums » communiquent. Leur trafic se basant essentiellement sur les moteurs de recherche et le nombre de personnes qui taperont directement « sex.com » dans leur navigateur. Une audience non négligeable dès le lancement de cette plateforme qui vit encore des restes de son passé puisque leur « Pinterest du cul » est toujours accessible. Selon nous, ça ne sert pas forcément leur image. Difficile de convaincre les créateurs lorsque de nombreux contenus piratés sont disponibles sur leurs serveurs. On espère juste que ce sera une transition et qu’ils se focaliseront plus sur cette nouvelle plateforme qui nous semble un peu plus éthique.

Une belle initiative mais pour combien de temps ?

Quand on voit comment sex.com change de concept régulièrement, on sent qu’il n’y a pas d’objectifs clairs derrière cette société. Toutefois, ce TikTok pornographique a quelque chose d’assez unique et si le développement est réalisé avec sérieux, il peut tout à fait se faire une place dans un secteur encore assez peu exploité. En tout cas, il a tout pour réussir : une interface moderne et un modèle économique solide. Reste à savoir comment seront gérés les contenus piratés et si tout cela n’est pas que de la poudre aux yeux comme c’est souvent le cas dans cette industrie. En tout cas l’initiative reste intéressante et si cette société gère cette plateforme avec le plus grand des sérieux, elle pourra tout à fait se faire une place dans le paysage pornographique sur Internet.

Il reste important qu’une communication soit mise en place pour assurer la promotion du service mais aussi assurer le support pour les créateurs et les utilisateurs. C’est probablement la chose la plus complexe. Si sex.com a les moyens de faire quelque chose de sérieux, on sait aussi que c’est une société opportuniste. Seul l’avenir nous dira de quoi il en retourne mais vous pouvez tout à fait y faire un tour pour découvrir ce qu’a à proposer cette plateforme. De ce que l’on en a vu, elle offre essentiellement de la pornographie mais on espère que les créateurs sauront s’approprier l’outil et proposer des choses intéressantes au delà d’une simple solution d’hébergement de vidéos. Sur le principe, il y a là une véritable opportunité de créer un lien avec sa communauté et une certaine liberté contrairement à TikTok.

De notre côté on va surveiller ce qui s’y passe et on ne peut que vous inviter à aller découvrir le service par vous même.

Nous avons besoin de vous !Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux si vous voulez soutenir le site. Vous pouvez également regarder une publicité pour nous soutenir financièrement ou rejoindre notre page Tipeee.