Mastodon : comment fonctionne l’alternative à Twitter ?

Ces dernières semaines ont été assez mouvementées du côté de Twitter. Le récent rachat par Elon Musk pose de nombreuses questions aux utilisateurs. La décision de rendre payant les comptes certifiés et de leur offrir toute la visibilité annonce des changements très problématiques sur la plateforme. C’est pour cette raison que bon nombre de personnes se sont réfugiées sur Mastodon, une alternative libre et décentralisée.

Mastodon

Qu’est-ce que la décentralisation de Mastodon ?

Un service comme Twitter appartient à une entreprise privée. Elle peut y définir ses propres règles et les utilisateurs n’ont qu’assez peu de contrôle sur la plateforme en elle même. Concrètement, tout est hébergé à un seul endroit (grosso modo) et est dirigé par une poignée de gens. C’est là où Mastodon affiche toute sa différence en étant décentralisé.

Mastodon est un outil open source qui peut être utilisé par n’importe quelle personne. Vous avez la possibilité d’héberger votre propre instance et d’y définir vos propres règles ou thématiques. L’organisation derrière ce projet propose même une curation de ces serveurs sur leur site officiel. Sur cette page, vous trouverez des instances classées par thème. Notez que toutes n’y sont pas forcément présentes.

L’autre force de Mastodon, c’est que toutes ces différentes instances sont toutes interconnectées entre elles. Vous pouvez vous inscrire sur un serveur X mais être en capacité de suivre et de contacter un utilisateur sur un serveur Y. Toutefois il existe certaines instances qui ne sont pas ouvertes sur le monde et vous ne pourrez interagir qu’avec les personnes présente sur votre serveur. Tout dépendra du choix de l’administrateur qui indique généralement ces choix sur la page d’accueil ou dans les règles de l’instance.

Basiquement, Mastodon est un village avec plein de maisons et les utilisateurs peuvent tout même se parler à travers les fenêtres.

Comment fonctionne les usernames sur Mastodon ?

C’est probablement la seule petite notion qu’il est important de réellement comprendre sur Mastodon. Lorsque vous vous inscrivez sur une instance, votre username sera construit de la manière suivante : @VotrePseudo@VotreInstance.tld. Si vous cherchez un utilisateur en particulier, vous devrez donc connaitre son pseudo mais aussi le serveur sur lequel il utilise le service. Par exemple, vous pouvez me retrouver sur Mastodon.social mais si vous êtes présent sur un autre serveur, vous devrez taper @jitigaming@mastodon.social dans le moteur de recherche.

Pour moi, c’est la notion la plus « compliquée » à comprendre sur Mastodon. Bien entendu, vous pouvez chercher directement un pseudonyme ou un nom dans ce même moteur de recherche et il devrait vous retourner des résultats en provenance de toutes les instances. À priori, vous ne devriez pas avoir de mal à trouver les personnes qui vous intéressent.

Comme sur tous les réseaux sociaux, vous pouvez « Suivre » des gens et ils apparaitront dans votre flux principal. Pas de difficulté particulière ici, on est clairement sur un modèle calqué sur Twitter et, dans l’ensemble, le fonctionnement est assez similaire. Vous pouvez y publier vos messages qui pourront être diffusés sur toutes les autres instances via un fil public global dont je vous explique le fonctionnement ci-dessous.

Fil public local et fil public global ?

La diversité des serveurs pose un problème pour trouver des utilisateurs d’un serveur à un autre. C’est pour cette raison que sur Mastodon vous aurez plusieurs fils. Tout d’abord, votre fil personnel (la page d’accueil) qui affichera les personnes que vous suivez. Encore une fois, c’est plutôt un classique comme sur n’importe quel réseau social.

Il est aussi possible de consulter le fil public local. Concrètement, sur cette page, vous y trouverez tous les toots (messages) qui ont été publiés sur l’instance sur laquelle vous vous êtes inscrit. C’est une fonctionnalité intéressante si vous avez choisi un serveur qui a une thématique particulière.

Enfin, le fil public global qui affichera les derniers messages en provenance de toutes les instances Mastodon. C’est probablement la fonctionnalité la plus intéressante qui vous permettra de trouver des personnes de tous horizons. En terme de confidentialité, vos toots pourront être diffusés sur tous les serveurs, il faut en avoir conscience.

Concrètement, si votre compte est public, vos messages pourront apparaitre sur toutes les instances, y compris dans la recherche selon la configuration du serveur sur lequel vous êtes inscrit.

Quel instance Mastodon choisir ?

Je dirais que ça n’a pas réellement d’importance. Il faudra juste prendre soin de consulter les conditions d’utilisation et les règles de confidentialité du serveur. On a tendance à se tourner vers les plus populaires comme Mastodon.social mais les inscriptions ne sont pas toujours ouvertes lors des grandes périodes d’affluence comme c’est le cas actuellement. Il est possible également que votre username ne soit plus disponible mais vous pourrez l’obtenir sur une autre instance. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de la décentralisation car en fonction de la charge et des capacités de l’hébergement, vous pouvez vous tourner vers une autre instance. Il est d’ailleurs possible de déménager son compte si vous changiez d’avis.

Toutefois, sur le site officiel de l’organisation, vous pourrez trouver une sélection de serveurs publics. Certains sont dédiés aux personnes LGBT+, spécialisés dans la tech ou le gaming et j’en passe. Il peut être intéressant de choisir votre instance en fonction de cela mais, encore une fois, cela ne vous empêchera pas de suivre et de contacter des personnes présentes sur d’autres serveurs.

Beaucoup de ces instances sont gérées par des associations et il peut être intéressant de se renseigner s’il n’existe pas un serveur près de chez vous que vous pourrez soutenir. Il y a beaucoup d’initiatives françaises et il peut être pertinent de vous renseigner auprès de vos contacts afin de découvrir s’il n’existe pas un serveur qui mérite toute votre attention. En effet, tous ne sont pas forcément présents sur le site officiel. Il ne s’agit là que d’une curation des plus populaires.

Je sais qu’il y a aussi des utilisateurs qui choisissent leur instance en fonction du nom de domaine juste pour avoir un @ cool. Il peut être amusant d’avoir un username du style @MonPseudo@MaPassion.tld, par exemple. C’est pour crâner à la récré mais c’est vrai que cela peut avoir son petit effet. Vous l’aurez compris, le choix du serveur importe assez peu finalement et vous aurez toujours la possibilité de déménager par la suite.

Ce dernier point est particulièrement intéressant également. En effet si un jour votre serveur ferme ou que les règles ne vous conviennent plus, vous pourrez vous réfugier sur une autre instance. C’est toute la force de la décentralisation et plus particulièrement de l’interopérabilité. Vos données vous appartiennent et vous pouvez aller où bon vous semble avec. Et ça, ça change tout.

Pour conclure, je dirais qu’il n’y a rien de compliqué à utiliser Mastodon. C’est une plateforme qui donne réellement plus d’importance aux utilisateurs et à leurs données. Une chose que l’on ne trouvera jamais sur Twitter qui est un système propriétaire et fermé. La vraie liberté, c’est ça.

@jitivlog #twitter #elonmusk #mastodon #reseauxsociaux #socialmedia #reseausocial ♬ Chill Out Lofi Relaxing Guitar(866983) – NARU

Nous avons besoin de vous !Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux si vous voulez soutenir le site. Vous pouvez également nous financer sur Utip.