La vue à la première personne dans Cyberpunk 2077

0
39

Le très attendu Cyberpunk 2077 vient d’être repoussé de quelques mois et devrait débarquer avec la nouvelle génération de console. Une fenêtre de tir assez pertinente qui permettra au titre d’être joué dans les meilleurs conditions. Dès son annonce, le choix de la vue FPS avait étonné les fans de CD Projekt.

Cyberpunk 2077

Un personnage customisable

Livrer un jeu à la première personne alors que le cœur du gameplay semble tourner autour de la customisation de son personnage peut paraître assez étonnant. Cyberpunk 2077 devrait permettre de modifier son corps, son apparence et ses capacités, une chose qui ne sera que très peu visible à l’écran puisque l’histoire se déroulera aux travers des yeux du protagoniste. Il faut dire que CD Projekt nous avait habitué à la vue à la troisième personne notamment avec la série de The Witcher. Ce changement a de quoi dérouter, c’est évident.

L’éditeur de personnage semble être très avancé, une chose assez curieuse puisqu’il ne sera que très peu possible de le voir par la suite si ce n’est dans les phases en moto ou, probablement, dans certaines cut-scenes. La question qui revient alors souvent c’est : pourquoi se donner tant de mal pour offrir cette customisation qui a un réel effet sur notre apparence si on ne peut pas en profiter à l’écran ? The Elder Scrolls V: Skyrim avait opté pour la solution de proposer les deux. Bien que la vue à la première personne soit la plus pertinente, gambader joyeusement en voyant son personnage reste intéressant.

Des augmentations qui influent sur l’environnement

Le sujet du transhumanisme que souhaite vouloir traiter Cyberpunk 2077 n’est pas là que pour faire joli. En augmentant son corps, nous aurons accès à de nouvelles possibilités. Des modifications corporelles qui pourront affecter la vision et donner une bonne excuse aux développeurs de justifier le HUD (les informations qui montrent votre état de santé ou vos munitions, par exemple). Ici, le but de la vue à la première personne est d’immerger totalement le joueur dans cet univers futuriste. Un choix réfléchi puisque c’est la première fois que CD Projekt propose un FPS.

Comme dans un Fallout, ce choix aide réellement lors des phases de dialogues qui devraient avoir un réel impact sur l’histoire. Très clairement, les développeurs ont souhaité mettre le joueur au beau milieu de la narration et le choix de cette vue semble aller dans ce sens. Evidemment, on ne joue pas de la même manière dans un TPS que dans un FPS mais on peut espérer que le jeu restera agréable. Les quelques images de gunfights que l’on a pu voir ne semble pas être complètement folles mais ça n’est peut être pas le propos de ce jeu.

Douche froide pour certains joueurs

Dans le monde du gaming, les jeux à la première personne ne sont pas toujours très accessibles. Il arrive très fréquemment que des gens n’arrivent pas réellement à se repérer en trois dimension. Souvent, la vue à la troisième personne donne un repère pour eux et permet de rapidement comprendre “où l’on est”. Je peux comprendre que cette décision en refroidira certains, pas tout à fait habitué à ce genre vue mais ça n’a jamais empêché un jeu de se vendre. J’en prends pour exemple la série des Call of Duty qui sont ce qu’ils sont mais restent très bankables.

Si Cyberpunk 2077 est très attendu par la communauté, il est possible qu’une poignée de joueurs soient déçus par ce choix mais, à moins d’un accident industriel, on peut tabler sur un gros succès commercial. En tout cas, c’est tout le mal qu’on peut lui souhaiter vu la quantité de travail qu’a dû représenter le développement pour la modeste équipe de CD Projekt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here