La marque Xbox est-elle en train de gagner la guerre ?

0
25

Derrière ce titre qui peut sembler putaclic se cache une certaine réalité du marché du jeu vidéo qui est en plein changement. Si la PlayStation 5 est probablement la machine qui se vendra le plus, à l’image de la PlayStation 4, du côté des résultats financiers, Sony et Microsoft sont au coude-à-coude.

Xbox Series X et Xbox Series S

La guerre des offres

La marque PlayStation a récemment réalisé un chiffre d’affaire dans les alentours des 17 milliard d’euros contre 12 milliards pour Xbox. Autant dire que les deux entreprises se portent plutôt bien. Malgré le fait que la PlayStation 4 se soit vendue presque deux fois plus que la machine de Microsoft, la réalité nous montre que les deux stratégies de ces géants du jeu vidéo fonctionnent. La communication bien huilée de Sony permet aux médias de régulièrement afficher les résultats des ventes de machines, ce qui a placé la marque PlayStation en première place sur toute cette génération. Le véritable tour de force de Xbox, c’est sa capacité à retenir ses clients et à faire tout autant d’argent en vendant deux fois moins de machines.

Parce que la véritable force de Xbox, ce sont ses services. Disponibles partout où cela est possible, le Gamepass en tête, ils permettent de profiter d’un très large catalogue à moindre coût. Il semblerait également que les fans de la marque soient plus enclins à acheter du dématérialisé notamment grâce à cette politique très sérieuse de rétrocompatibilité qui assure un service irréprochable. En achetant un jeu chez Microsoft, on a la garantie qu’il fonctionnera toujours. Chez PlayStation, l’offre est plutôt bancale et les achats que vous auriez pu faire sur PlayStation 3 ne sont plus utilisables sur les machines récentes. Autant dire tout de suite que ça n’invite pas à construire une bibliothèque de jeux chez eux. Pour le coup, Microsoft a appris de ses erreurs du passé et s’est désormais placé du côté du consommateur avec une politique intelligente et innovante. Du côté de PlayStation, ça rame toujours.

Popularité et réussite

En France, il y a un véritable amour de la marque PlayStation, ça toujours plus ou moins été le cas mais dans la pratique, c’est probablement Xbox qui prend le chemin de la victoire sur la prochaine génération. Certes ils vendront moins de machines que Sony mais l’offre Gamepass a déjà séduit plus de 10 millions d’utilisateurs en quelques mois et on peut s’attendre à ce que cette offre deviennent de plus en plus populaire. Concrètement Microsoft a frappé un grand coup et sa stratégie qui vise à se placer du côté du consommateur risque d’être payante. Du côté de Sony ont a tout de même une sorte de sentiment de mépris des attentes des joueurs et de l’importance de la pérennité des services. Le simple fait qu’ils aient purement et simplement abandonné l’idée de la rétrocompatibilité software et hardware montre bien à quel point cette politique n’est pas pensée pour les utilisateurs mais bel et bien pour la rentabilité.

Je l’avais déjà évoqué ici mais ma fidélité à PlayStation depuis plus de 20 ans commence à s’essouffler. S’il ne fait aucun doute que les jeux exclusifs à cette machine font partie de ce qui m’attire le plus, en terme d’éthique mon cœur a tendance à se tourner vers Xbox qui a réellement travaillé très dur pour se racheter une image. Xbox a fait de nombreuses erreurs par le passé mais aujourd’hui, c’est la marque la plus sérieuse et la plus tournée vers l’avenir. Sony est clairement à la traine et l’histoire du jeu vidéo nous a montré que les rois d’hier ont pu voir leurs empires s’effondrer par excès d’assurance. Pour moi, PlayStation vit sur ses acquis et pense, à tord, que les fanboys se tourneront forcément vers eux. Le problème, c’est la rétention. En plus de 20 ans, j’ai dû acheter 4 ou 5 titres sur le PS Store, c’est dire à quel point je n’ai pas confiance en leurs services.

L’heure du choix

Maintenant que l’on en sait un peu plus sur ces machines nextgen, il va probablement falloir faire un choix. Pour ma part, il y aura probablement une PlayStation 5 dans mon salon mais dans quelques années. D’autant plus que je ne conseillerais pas forcément l’achat day one. Les exclusivités n’étant pas encore disponibles, il y a peu de raison de franchir le cap pour le moment. Pour ce qui est de Xbox, je n’ai pas encore fait un choix définitif. Utilisant un PC suffisamment puissant à côté, le Gamepass pourrait bien me séduire, laissant moins de temps pour explorer les titres sur PlayStation qui ne servirait qu’à faire tourner ma collection de jeux PS4 et les exclues qui arriveront à me séduire. Concrètement mon budget jeux vidéo pourrait tout à fait aller vers Xbox plutôt que sur PlayStation et c’est là qu’on se dit que Microsoft est probablement en train de gagner cette guerre grâce à ses services innovants, abordables et pérennes.

Selon moi, si vous n’avez pas de PC gaming et que les exclusivités PlayStation vous laissent de marbre, la meilleure offre reste celle de Xbox. D’autant plus que leur machine totalement dématérialisée sera vendue au prix très agressif de 300€, c’est un moyen très pertinent de mettre le pied dans la nextgen à moindre coût. Le fait que certaines des exclusivité PlayStation puissent arriver un jour sur PC peut aussi poser la question de la pertinence de cette machine. S’il est peu probable que la série des Uncharted débarquent un jour sous Windows, un ordinateur pour le jeu vidéo est aussi un excellent choix. Plus cher à l’achat mais les offres disponibles (soldes Steam, jeux gratuits sur Epic, Gamepass) en font l’une des machines les plus économiques sur le long terme.

Concrètement, un PC ou une Xbox sont, pour moi, les meilleurs choix sur la génération qui arrive. Toutefois, les exclusivité PlayStation sont un réel argument de poids et selon les goûts de chacun. Reste à savoir ce que vous aimez et quel est votre budget mais on ne peut pas dire que l’on manque d’offres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here