Dragon Ball Super – Broly : L’expérience cinématographique pour les fans

0
15

Il y a quelques jours, je suis sorti de ma grotte pour aller voir le nouveau long métrage de la Toei : « Dragon Ball Super – Broly ». Toujours à la réalisation, on retrouve Tatsuya Nagamine qui a oeuvré sur la série. Avec une histoire originale d’Akira Toriyama, on ne pouvait s’attendre qu’à du positif.

Dragon Ball Super - Broly

Ces dernières années, l’animation japonaise a vraiment profité du numérique, réduisant encore plus coûts et offrant de nouvelles perspectives graphiques. Tout comme la série, la technique du film met joliment en avant nos personnages préférés. Si j’ai trouvé que l’on perdait un peu le charme de l’époque où « Dragon Ball Z : L’Attaque du dragon » et « Dragon Ball Z : Fusions » offraient ce qu’il y avait de mieux, dans l’ensemble ce nouveau long métrage fait réellement honneur à la série. Le gigantesque écran du cinéma ayant la capacité de montrer dans le détail les dessins les plus faibles, il faut tout même reconnaître la prouesse.

Si la première histoire de Broly n’a jamais été canon, ce film s’inscrit dans la timeline officielle et c’est assez cool de ce dire que ce personnage mythique va enfin faire partie, officiellement, de l’univers de Dragon Ball. Bien que la série semble aller dans le délire du multiverse, ce Sayan légendaire est désormais entré dans la vie de Son Goku. Un détail qui présage du meilleur si la série continue dans les années à venir.

Sans spoiler, on a le droit au classique « du méchant qui arrive » et une suite de combats assez titanesques. Le film fait tout de même l’effort de s’attarder sur les origines de Broly et ça c’est cool. Avec un nouveau design assez particulier, ce personnage s’intègre parfaitement à la mythologie des Sayans et ça aussi, c’est cool.

De mémoire de fan, je n’avais jamais vu de scènes de combats aussi intenses. Filmés au corps à corps, toute la violence de cette confrontation est très bien retranscrite à l’écran. Même si vous n’êtes pas forcément amateur de la nouvelle série, il faut bien avouer que ce long métrage vous en donne pour votre argent et propose des effets graphiques que l’on avait jamais vu auparavant. Je suis d’ailleurs assez étonné que la presse généraliste n’a que très peu relevé ce point. C’est très original sur certaines scènes.

Pour être tout à fait honnête, je partais un peu perdant mais je suis sorti du cinéma avec un sourir jusqu’au oreille. La franchise Dragon Ball en a encore sous le capot.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here