Comment trouver des idées pour vos contenus ?

0
25

Si vous produisez du contenu, vous avez forcément été confronté au syndrome de la page blanche. Que vous soyez blogueur ou vidéaste, il arrive fréquemment de manquer d’inspiration. Si le sujet a déjà été abordé sur la toile, j’aimerais vous partager mon expérience sur le sujet. Ou comment ne plus tomber en panne d’idées.

Bonne idée

Être relax !

S’il y a bien une chose qui ne fonctionne pas, c’est de forcer. Vous n’êtes pas une machine et il peut arriver que l’on n’ait pas envie, tout simplement. Même si parfois la rentabilité pousse à travailler, prendre une pause fait souvent du bien. On n’en ressort que plus énergisé. Ayant fait le choix de l’indépendance, je m’autorise très fréquemment ces pauses qui sont très bénéfiques. Si les idées ne viennent pas, c’est souvent parce que l’on se force à les chercher. Bien souvent, les meilleurs sujets viennent quand on ne les attend pas. Ce sont des conseils assez bateau mais force de constater que cela fonctionne.

Se mettre la pression et vouloir produire des contenus coûte que coûte ne donne que très rarement de bons résultats. Parfois, il faut savoir prendre un peu de recul afin de rester pertinent et éviter le « remplissage ». Si c’est une chose qui peut exister quand on a des impératifs de rentabilité, en vérité, faire l’effort de proposer uniquement des contenus qualitatifs est souvent bien plus payant. Bien entendu, sur le web, la régularité est un signal fort envoyé aux moteurs de recherche et aux différents algorithmes mais la visibilité ne génère pas toujours de l’engagement. C’est pourtant un point essentiel pour pérenniser son modèle.

Trouver des idées, ça n’est pas compliqué

Si vous avez une thématique et que vous connaissez votre sujet, il peut tout même arriver que l’on soit « en panne ». Il existe de très nombreux outils en ligne qui peuvent vous aider. Des services comme Answer The Public ou Ubersuggest peuvent être inspirants à partir de simples mots clés. On n’y pense pas toujours mais les recherches associées qu’offre Google en bas des résultats de recherche permettent aussi de comprendre ce que veulent les Internautes. C’est aussi un bon moyen de trouver des sujets qui peuvent potentiellement attirer plus du monde. Parce qu’on aime bien avoir des lecteurs ou des viewers.

Bien évidemment, faire de la veille sur ses sujets de prédilection est aussi important. D’une part pour être toujours informé des nouveautés de son secteur mais aussi pour pouvoir rebondir sur l’actualité. Un sujet tendance attirera forcément plus de monde qu’un sujet plus « généraliste ». Tout du moins sur le court terme. Une stratégie qui peut s’avérer intéressante sur YouTube, par exemple. Toutefois, un contenu de type « tutoriel » peut drainer du trafic sur du plus long terme. A vous de choisir ce qui vous parait le plus pertinent en fonction de votre plateforme. Pour ce faire, il est très simple d’utiliser Google Actualité ou une application comme Flipboard. Et si vraiment vous voulez surfer sur le « buzz », vous pouvez créer des alertes en temps réel avec Google Alertes, par exemple.

Au delà de trouver des sujets, construire un « concept » peut aussi être très pertinent. Parfois, le plus compliqué, c’est la mise en forme. Sur YouTube, il n’est pas rare de voir des « tops » ou des « réactions ». Si ça n’est pas toujours forcément qualitatif, inventer une nouvelle façon d’aborder les sujets peut grandement vous faciliter la tâche. S’inspirer de ce qui existe déjà et y apporter votre patte et vos points de vue, c’est aussi une bonne manière de se relancer.

Être utile

Si j’enfonce des portes ouvertes, le fait est qu’apporter une vraie plus-value avec ses contenus est essentiel. Si vous traitez de jeux vidéo, par exemple, est-ce bien pertinent de faire un énième test avec sa note ? Si vous présentez des objets sur YouTube, que pouvez-vous en dire ? Apporter de l’information ou un point de vue est indispensable pour éviter la « redite ». Typiquement, si vous ne faites que répéter ce que l’on peut trouver sur Wikipedia, les Internautes préfèreront de toute façon cette encyclopédie en ligne. Bien évidemment que l’on peut s’en inspirer pour y trouver des ressources mais qu’avez-vous à apporter ?

Quelque soit votre secteur d’activité, il y aura forcément des personnes que cela intéressera. Il peut être intéressant de parler de vos propres expériences ou de répondre aux questions de votre communauté. Si quelqu’un veut se lancer, il aura probablement besoin de conseils éclairés alors pourquoi ne pas les proposer ? Montrer « l’envers du décors » peut aussi être un bon moyen d’en parler en expliquant comment vous travailler ou comment vous trouvez vos idées (comme je suis actuellement en train de le faire).

Être utile, c’est aussi apporter de nouvelles informations. On peut difficilement être pertinent lorsqu’un sujet a déjà été abordé mille fois. Si donner son point de vue ou son avis peut être intéressant, ça ne fait pas tout. Il faut aussi apporter de la matière. N’importe qui peut faire un tuto, en revanche on peut aussi prendre le temps d’expliquer comment les choses fonctionnent et/ou donner un peu de background. On peut s’étendre sur l’historique d’une marque, parler de la naissance d’un produit, etc.

Se poser les bonnes questions

Trouver un sujet est une chose, le développer en est une autre. Pour ce faire, le plus simple reste de tenter de répondre à la plupart des questions comme : Pourquoi ? Comment ? Qui ? Où ? Pour moi, c’est une manière intéressante d’aborder une thématique. Cela permet de creuser un peu plus son sujet et ne pas se contenter de fournir des informations basiques. De manière générale, il faut tenter d’aller le plus loin possible sur son sujet tout en tentant de rester concis. Un exercice pas toujours évident mais qui a le mérite d’apporter beaucoup de choses à tous ceux qui sont en quête de réponses.

Se différentier de la masse est aussi très important. Copier son voisin n’apportera pas grand chose, il faut réellement s’interroger sur l’intérêt que l’on veut donner à son contenu. A-t-on un message à faire passer ? Mon point de vue apporte-t-il quelque chose ? Autant de question qu’il faut se poser avant de se lancer dans la création de contenus. De manière plus générale, il faut faire des choses que vous auriez envie de lire ou de regarder et ne pas se limiter à une série de mots clé ou de suivre certaines tendances. Parce qu’on ne va pas se mentir, ce qui marche le plus n’est pas toujours ce qu’il y a de plus pérenne.

Amateur de pop culture depuis toujours, j'aime les jeux vidéo, le cinéma, les animes et les manga. J'écris sur Internet depuis plus de 20 ans.