Après 8 ans chez MEGA, que donne ce service cloud ?

0
212

Imaginé par Kim Dotcom, le cloud de MEGA a connu bien des déboires depuis son lancement. Si le fondateur originel a quitté le navire depuis quelques années et s’est totalement désolidarisé de l’entreprise après des tentatives de rachats assez opaques d’une boite chinoise. Malgré tout, le service est toujours là 8 ans plus tard.

MEGA

Le disque nuagique bon marché

Né des cendres de MegaUpload, ce service cloud se voulait plus sécurisé et plus rapide que son prédécesseur. Techniquement il propose une technologie de chiffrage bout en bout qui, en théorie, ne permet pas à l’hébergeur de connaitre les contenus qu’il stocke sur ses serveurs. Un choix tout à fait raisonnable mais qui a aussi permis l’usage du service pour le piratage. Bien que ces pratiques restent relativement anecdotiques, tout à été mis en œuvre en amont pour faciliter le retrait des contenus qui ne respecteraient pas les droits d’auteurs et qui sont partagé publiquement afin de ne pas revivre l’horrible histoire autour de MegaUpload. Encore aujourd’hui, Kim Dotcom se bat pour sa liberté contre gouvernement américain dans l’excès.

Un passé assez sulfureux pour MEGA qui se voulait pourtant une alternative viable sur la marché des offres cloud. Avec les années, le service n’a cessé de se développer et continue à être très crédible face aux géants du web. Parce qu’en face, on retrouve Amazon, Google et Microsoft. Autant dire que pour séduire de potentiels clients, il faut redoubler d’efforts pour convaincre. Et les arguments, ce service n’en manque pas et c’est d’ailleurs pour cette raison que je l’utilise depuis sa sortie en 2013 lorsque Kim Dotcom himself avait bien voulu me donner un accès à la première Beta. Depuis, je n’ai jamais ressenti le besoin d’en changer tant il répond à mes attentes.

Une version gratuite très séduisante

L’une des forces de MEGA, c’est probablement les 20Go offert pour tout nouveau compte ouvert. Une chose relativement rare sur ce secteur et qui permet de couvrir la plupart des besoins des utilisateurs. Mine de rien, la plupart des fichiers essentiels dépassent largement cette taille, toutefois l’offre reste très alléchante si vous avez besoin de plus stockage. Avec un tarif qui démarre à 5€/mois pour 400Go jusqu’à 30€ pour 16To, il est très simple de faire évoluer son cloud selon les besoins. Un prix très abordable pour un service qui est très clairement à la hauteur. Pour avoir un peu fait le tour de la plupart des offres du marché, c’est assez difficile de trouver mieux. C’est un très bon point.

Un approche pertinent pour faire l’acquisition de nouveaux clients puisque ces 20Go sont un excellent moyen d’attirer les curieux. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’ont fait choisir MEGA au départ et à moins d’être un gros producteur de vidéos ou de photos, il vous faudra pas mal de temps avant d’avoir besoin de passer à une offre premium. De quoi découvrir le service avec une utilisation normale même si le quota de bande passante existe, je n’ai jamais réellement eu de problème avec ça. C’est surtout là pour éviter les abus et permettre au service de rester stable et de permettre aux utilisateurs payants de profiter de toute la puissance. En terme de débits, je n’ai jamais connu de limitations en 8 ans. C’est toujours au plus rapide et ça, c’est assez incroyable.

Pas mal de bonnes idées

Parce que MEGA n’a jamais été et ne sera jamais un cloud comme les autres, des fonctionnalités très intéressantes sont au programme. On peut citer cette option qui permet de rapatrier un gros fichier sur son stockage en quelques secondes depuis un autre compte MEGA. Sans téléchargement, vous pouvez ajouter de très gros documents en un clic et ça, c’est plutôt une très bonne idée. Un moyen intelligent de partager des fichiers sans forcément passer par la case download puis upload. Le service a d’ailleurs été pensé pour faciliter les partages, vous pouvez créer des liens vers vos fichiers que vous pouvez diffuser publiquement ou à des utilisateurs de MEGA que vous choisissez.

La plateforme intègre également une messagerie également chiffrée de bout en bout qui permet d’échanger avec vos contacts qui utilisent MEGA. Très pratique pour le travail collaboratif et qui offre la possibilité d’accéder à des documents de manière instantanée. là encore, c’est une chose que l’on ne retrouve nulle part ailleurs et ce qui fait de ce cloud un service assez unique en son genre. Très orienté « vie privée », sur le papier, toutes les connexions sont sécurisées ce qui est aussi un excellent point.

C’est bien ou pas ?

Après plus de 8 ans d’utilisation, je dirais que je n’ai jamais eu à me plaindre de la qualité de service. Le SAV est très réactif même si je n’ai pas réellement eu besoin de lui durant toutes ces années. Pour ma part, je n’ai jamais rencontré de limitation ou de problème technique avec MEGA. A part peut être une ou deux coupures de quelques minutes durant toutes ces années, il faut bien avouer que nous sommes face à quelque chose de vraiment très fiable. Dans l’ensemble, c’est une excellente solution de cloud qui sera largement suffisante pour l’utilisateur moyen dans sa version gratuite et c’est vous êtes un peu plus « gourmand », l’offre tarifée est tout à fait abordable.

Le point bloquant reste l’histoire du service qui a quelques zones d’ombres même si l’entreprise s’est toujours défendue de protéger au mieux la vie privée de ses utilisateurs. De manière plus générale, c’est de toute façon une mauvaise idée de stocker des données ultra-sensibles sur l’ordinateur de quelqu’un d’autre. Je dirais que ça n’est pas pire ou meilleur que la concurrence sur ce point même si l’argument majeur de MEGA a toujours été la vie privée. A noter que leur algorithme de chiffrement est disponible en open source afin que les développeurs puissent y contribuer afin de continuer à le sécuriser mais, comme les autres, leurs technologies restent fermées. Toutefois une API est disponible et permet de faire beaucoup de choses.

Fiable et durable

En 2013 lorsque le service est apparu, les craintes autour de sa durabilité étaient légitimes. Pourtant 8 ans après, force est de constater qu’il est toujours là et qu’il accueille de très nombreux utilisateurs qui ont été convaincus par la plateforme. Avec une interface simple et une disponibilité sur la plupart des OS desktop et mobile, c’est un service qui peut convenir à tous ceux qui cherchent une solution cloud. Dans le pire des cas, il reste possible d’utiliser MEGA au travers d’un navigateur ou via l’API pour les configurations les plus « exotiques ». Du tout bon.

La véritable question reste de savoir si on peut faire confiance à cette entreprise. Je vais être très clair, la réponse est non, tout comme on ne peut pas faire confiance à Amazon, Google, Microsoft ou à n’importe quel service de cloud qui n’est pas dans une logique open source. En utilisant un tel service, on accepte certaines CGU même si celles de MEGA restent relativement plus safes que la concurrence (encore une fois, en théorie). Reste maintenant à savoir ce que vous êtes prêts à accepter en fonction des fichiers que vous souhaitez sauvegarder. Les contrats entre les utilisateurs et les différents clouds qui peuvent exister sont assez clairs, c’est une question de choix.

Accéder à MEGA

Nous avons besoin de vous !Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux si vous voulez soutenir le site. Vous pouvez également regarder une publicité pour nous soutenir financièrement ou rejoindre notre page Tipeee.